Rapport analytique sur la situation des journalistes camerounais- 2017 – 2019

Proportion
Categories: Rapports

Entre janvier 2017 et janvier 2019, une douzaine de journalistes camerounais ont été arrêtés,
intimidés ou menacés par des acteurs étatiques et non étatiques dans le pays. Cela est en grande
partie dû aux troubles qui se poursuivent dans les régions anglophones du pays. Le
gouvernement est accusé de l’inégale répartition des richesses humaines et matérielles qui ont
accusé le gouvernement de discrimination à l’égard des politiques et des infrastructures de l’État.
La crise qui a débuté fin 2016 a entraîné de graves violations des droits de l’homme dans la
région, notamment des perturbations prolongées du réseau internet, des arrestations et
détentions arbitraires de journalistes et de dissidents et même des meurtres. Pour tenter de
réprimer les manifestations ainsi que la couverture médiatique des incidents qui ont eu lieu dans
les deux régions anglophones, les autorités camerounaises ont commis des actes de violations
à leur encontre. L’année 2018 qui a été une année électorale a été elle aussi, particulièrement
difficile pour la liberté de la presse en général et la sécurité des journalistes au Cameroun.

Téléchargez le rapport

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *