Sécurité informatique : adisi cameroun outillée sur les techniques de protection digitale

Proportion
Categories: Actualités

Les participants à la formation sur les techniques de protection digitalePendant deux jours, le personnel d’ADISI Cameroun et les organisations partenaires ont bénéficié d’une formation sur les techniques de sécurisation du système d’information dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité numérique de son système, soutenue par IFEX.

L’Association pour le Développement Intégré et la Solidarité Interactive (ADISI-Cameroun) s’arme pour sécuriser son système d’information. Du 2 au 3 mars 2020, le personnel de cette organisation de la société civile, qui milite pour le Droit d’accès à l’information et la liberté d’expression, les organisations partenaires et certains de ses collaborateurs, ont été formés sur les techniques de protection du système d’information.

Une initiative qui entre dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité numérique du système d’ADISI-Cameroun, soutenue et financée par L’International Freedom of Expression Exchange (IFEX). « Avec le développement de l’utilisation d’internet, Plusieurs ONGs ouvrent leur système d’informations à leurs partenaires ou leurs fournisseurs. Il est donc nécessaire de connaître les ressources de l‘ONG à protéger et de maîtriser le contrôle d’accès et les droits des utilisateurs de son système d’information », explique Narcisse Mbunzama, expert en sécurité numérique et consultant chez IFEX.

Le principal objectif de cette formation, est d’outiller le personnel de cette organisation de la société civile ainsi que les autres participants, sur les moyens et techniques utiles pour protéger et sécuriser un système d’information. « Il était question, d’offrir à notre équipe de travail, une formation complète sur la protection du système d’information, de permettre une collaboration pour l’amélioration des capacités du champion de l’organisation et d’assurer notre sécurité numérique dans les années avenirs. Le but est de renforcer la sécurité numérique d’ADISI-Cameroun, à travers l’évaluation des risques de celle-ci, de bénéficier d’un encadrement particulier sur les systèmes de protection digitale à utiliser et un suivi des travaux en interne et sur le site www.datacameroon.com », explique Hyllary Nyounai, chargée de la Communication institutionnelle et digitale à ADISI-Cameroun.

A en croire le formateur, vue l’utilité du système d’information qui permet de collecter, stocker, traiter et de distribuer les informations, il est important, pour tout utilisateur de le protéger contre toutes éventuelles menaces. Cela passe par une analyse des risques, l’indentification des informations sensibles à protéger et les objectifs de sécurité. « Les contre-mesures à mettre en œuvre ne sont pas uniquement des solutions techniques mais également des mesures de formation et de sensibilisation à l’intention des utilisateurs, ainsi qu’un ensemble de règles clairement définies », précise Narcisse Mbunzama.

Marie Louise MAMGUE

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *