Proportion

 

Le projet «Open Data for Environment and Civic Awareness in Cameroon » entrepris par ADISI-CAMEROUN, vise principalement à sensibiliser le public camerounais sur la disparition des mangroves, une conséquence des puits de carbone. Il s’agit précisément des mangroves situées aux larges de la côte Ouest africaine en général et particulièrement sur les rives du fleuve Wouri, les rives des plages de Kribi et de Limbé.

Il sera également question dans le cadre de ce projet, d’attirer l’attention des institutions et partenaires au Cameroun sur les dangers de ce phénomène dont l’impact sur le réchauffement climatique n’est plus à démontrer ainsi que les conséquences sur les espèces végétales, animales et humaines. Pour ce faire, il s’agira dans la première phase du projet de sélectionner des journalistes des médias à grande audience du pays à former et encadrer pour produire des enquêtes sur le phénomène et aider la société civile à plaider pour sauver ce qui reste.

Les investigations porteront sur les mangroves de Douala au large des rives du Wouri (fleuve), de Kribi au sud et de Limbé au Sud-Ouest (océans) pour produire des contenus innovants à haute valeur informative. Les 10 journalistes anglophones et francophones bénéficiaires du projet, suivront deux sessions (3 et 2 jours) en présentiel puis des sessions de mentorship à distance jusqu’à la publication des résultats des investigations sur différents supports en anglais et en Français.

Après publication, se tiendra une table ronde entre les journalistes bénéficiaires, la société civile, les universitaires et les chercheurs pour la présentation officielle des résultats donc les conclusions permettront de mieux aborder la question des dangers de la disparition des mangroves au Cameroun. Avec l’appui financier du Centre for Investigative Journalism (CIJ), ce projet se déroule sur une période de 7 mois allant de Juin à Décembre 2022.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.